taux immobilier

Taux d’emprunt pour le prêt immobilier en 2018

Les taux d’emprunt pour les prêts immobiliers sont un élément clé pour tout investisseur immobilier. Connaître leur évolution vous permet de savoir quand c’est le bon moment pour contracter un crédit immobilier.

Taux d’emprunt immobilier en 2018

Actuellement, les taux des crédits immobiliers sont stables et pourraient le rester au moins jusqu’à la fin de cette année. Cette situation avantage tous les acteurs du marché immobilier. Pour ce qui est des acquéreurs, ils auront le temps de finaliser leur projet d’achat immobilier. D’autre part, cette stabilité permet aux emprunteurs de renégocier ou de faire racheter leur ancien prêt immobilier à des taux très bas.

Dans cet article, nous allons analyser les taux immobiliers en juillet 2018 afin de vous donner une image de l’actualité du marché immobilier.

La situation des prêts immobiliers signés en juin 2018

Les taux moyens pratiqués pour les crédits immobiliers sont stables depuis plusieurs mois.

L’observatoire Crédit Logement CSA a publié les chiffres concernant les taux de prêt immobilier de juin 2018. Compte tenu de ces chiffres, le taux immobilier moyen est de 1.44 %. La tendance est à la baisse, puisqu’il est inférieur de 2 points par rapport à celui du mois précédent.

Pour avoir une idée de l’évolution des taux d’emprunt des particuliers, regardez le graphique ci-dessous, issus de la même source.

evolution-taux-credit-immobilier-juillet-2018

Par type de financement, les taux moyens suivants sont pratiqués:

  • 1.45 % pour l’achat d’un bien immobilier ancien
  • 1.37 % pour un prêt destiné aux travaux
  • 1.48 % pour l’achat d’immobilier neuf.

Pour information, la durée moyenne des prêts immobiliers souscrits en juin 2018 est de 222 mois.

En plus, la Banque de France a confirmé début juillet 2018 que les taux d’emprunt allaient rester stables. C’est d’ailleurs ce que la plupart des investisseurs immobilier pensent. Toutefois, certains courtiers immobiliers n’ont pas le même avis puisque les bons dossiers arrivent à obtenir des taux encore plus bas. Ainsi, pour un prêt immobilier sur une durée de 15 ans, ces profils d’emprunteurs arrivent à obtenir même des taux en dessous de 1.00 %.

Enfin, pour ce qui est du nombre de crédits immobiliers accordés, il semblerait que la baisse sur 12 mois glissants a été stoppée. Ainsi, ce nombre atteint en juin 2018 le même niveau que celui de juin 2017.

Comparaison des taux moyens immobiliers en juillet 2018

Après avoir constaté les chiffres concernant les prêts immobiliers contractés en juin 2018, voyons les taux immobiliers moyens annoncés par les différents courtiers immobiliers en juillet 2018.

Vous trouverez ci-dessous un tableau avec la comparaison de ces chiffres à ceux de juin dernier. Les chiffres de juin se trouvent entre parenthèses. Attention, il ne s’agit que de moyennes.

comparaison taux immobilier

Comme vous pouvez l’imaginer, les meilleurs dossiers arrivent à obtenir des taux encore plus bas. De la même manière, des dossiers moins solides ou moins bien négociés, auront des taux plus élevés.

Pour bien négocier votre prêt immobilier, vous pouvez regarder notre vidéo ou lire l’article à ce sujet. Dans cet autre article, vous trouverez 13 conseils pour obtenir un meilleur taux d’emprunt.

Évolution attendue des taux de prêt immobilier

En connaissant maintenant les chiffres pour les taux immobiliers, voyons quelle est leur évolution la plus probable dans le futur proche.

La Banque Centrale Européenne (BCE) a annoncé qu’elle cesserait progressivement ses rachats d’actifs pour y mettre terme en décembre 2018. Elle a aussi déclaré que ses taux directeurs allaient rester stables jusqu’à l’été 2019.

Ces annonces nous conduisent à penser que les taux de prêt immobilier ne vont pas augmenter. Cette situation devrait rester stable jusqu’à la fin de l’année 2018, voire même jusqu’à la moitié de 2019.

Même si la réalité économique reflète une inflation croissante, la BCE sait très bien que la hausse des taux est très sensible et peut déséquilibrer le marché. En fait, l’inflation frôle de nouveau les 2 %, en grande partie grâce à la forte hausse des prix de l’énergie, notamment du pétrole.

Les acteurs de l’immobilier ont peur d’une hausse des taux immobiliers puisqu’elle stopperait net le dynamisme de ce marché. Aux États-Unis, les taux directeurs ont déjà augmenté sept fois depuis qu’ils avaient atteint leur point le plus bas. Heureusement, en Europe, et donc en France, la situation est bien tenue sous contrôle par la BCE et des changements interviendront seulement en 2019.

Le prêt à taux zéro

Si vous souhaitez profiter de ces taux d’emprunt bas, ne perdez pas de vue le dispositif qui vous permet d’obtenir un prêt à taux zéro (PTZ). Nous avons détaillé son fonctionnement et également qui peut en bénéficier dans cet article. Vous trouverez ainsi d’autres pistes pour financer votre prêt immobilier ;-).

En conclusion, c’est un excellent moment pour profiter de ces taux d’emprunt bas et investir dans l’immobilier. C’est aussi le bon moment de faire des travaux. Enfin, c’est également opportun de chercher à renégocier votre ancien prêt immobilier puisque vous avez de bonnes chances de trouver des meilleures conditions.