PTZ

Comment faire un prêt qui coûte zéro euro ?

L’immobilier reste un investissement lucratif qui a le vent en poupe en France.

Vous voulez devenir propriétaire en achetant un logement ? Ou alors vous voulez investir dans la pierre pour assurer vos vieux jours ? Une rente sur la base de revenus immobiliers est une très bonne solution. Vous souhaitez faire un prêt immobilier, mais vous n’avez pas d’apport personnel ? Cela ne doit pas vous arrêter dans votre projet car vous avez à portée de main quelques solutions. 

Nous allons vous donner quelques pistes de financement dans cet article.

PTZ

Le prêt à taux zéro (PTZ)



Le prêt à taux 0 % ou  sans intérêt existe et c’est une aide de l’État. Vous pouvez l’obtenir d’une banque conventionnée pour financer l’achat d’une maison ou d’un appartement.

Son montant n’est pas très grand, mais il peut venir en complément d’un prêt immobilier classique. Ce PTZ peut parfaitement constituer l’apport personnel puisqu’il ne vous coûtera pas grand-chose. En plus, il réduira bien le coût de total de votre prêt immobilier.

Il y a des conditions pour obtenir ce prêt à taux zéro et son montant dépend de la zone où votre prochain logement se trouve. Les conditions sont liées à :

  • vos revenus imposables de l’année N-2. Ils ne doivent pas dépasser un plafond fixé par la loi.
  • la destination du logement qui doit devenir votre résidence principale pendant toute la durée de l’emprunt.

Si vous remplissez toutes les conditions prévues par la loi, vous pouvez obtenir un PTZ égal à 20 % du prix d’achat du logement. Il peut être majoré s’il est localisé dans une zone franche ou sensible.

Vous devez aussi ne pas avoir été propriétaire de votre logement au cours des 2 dernières années précédant le PTZ. Des exceptions à cette règle sont prévues pour les personnes à handicap ou dans le cas des catastrophes naturelles qui ont détruit votre résidence principale.

Enfin, un logement acquis avec un PTZ ne peut pas normalement être loué durant les 6 années suivant la date de versement du prêt. Quelques exceptions existent à cette règle et avec un peu d’imagination vous pourrez en faire partie. Voir sur ce site ces exceptions.

Sachez que des changements sont prévus par la loi de finances pour 2018 qui est en cours de discussion.

En conclusion, le PTZ vous propose une somme qui peut constituer votre apport personnel. Il représente une somme significative car pour un logement qui coûte 100.000 euros vous pouvez obtenir au minimum 20.000 euros.

Petite astuce : un calculateur simple existe sur la page Service-public.fr. Il vous permet de connaître le montant du PTZ en fonction de vos données personnelles et de la zone où est situé le logement.

PTZ

Le prêt Action logement

Le prêt “Action logement” s’appelait avant “1% logement”. Il peut aussi financer votre apport personnel. Son inconvénient majeur est que son versement est fait souvent dans les 3 mois après l’acquisition du logement. Son montant se situe entre 7.000 € et 25.000 € en fonction de la zone où est situé votre futur logement.

Ce type de prêt peut être accordé aux salariés des entreprises privées de plus de 10 salariés. La condition est que leur entreprise soit adhérente au Comité interprofessionnel du logement (CIL). Il y a plusieurs conditions à remplir. La principale concerne son diagnostic de performance énergétique. Il ne doit pas être inférieur à la catégorie D. La durée de remboursement du crédit doit être inférieure à 20 ans.

Le prêt immobilier sans apport

Vous pouvez obtenir un prêt immobilier sans apport personnel auprès de votre banque. Le seul véritable problème sera le coût total qui sera plus grand que si vous disposez d’un apport personnel.

Par conséquent n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller pour lui présenter votre projet immobilier.

Vous pouvez aussi faire cela par internet car tous les organismes ont désormais cette facilité en ligne. La procédure est simple et rapide grâce à un formulaire. 

 

Le Plan épargne logement (PEL) et le compte épargne logement (CEL)

 

Si vous avez déjà ouvert un des ces comptes réglementés vous savez qu’ils sont destinés justement à financer un bien immobilier et que donc ils peuvent servir non seulement à créer votre apport personnel, mais même à l’agrandir considérablement grâce aux primes de l’État.

 

La participation ou l’épargne salariale

Si vous avez une telle participation dans votre entreprise, alors vous pouvez la débloquer pour l’utiliser comme apport personnel pour votre achat immobilier. Sachez que même si votre participation est bloquée, l’achat de votre résidence principale peut constituer un motif suffisant pour son déblocage donc cela serait bête de ne pas en profiter puisque cette somme vous permettra d’avoir un apport personnel qui à son tour vous permettra de mieux négocier votre prêt immobilier et d’en faire baisser grandement son coût total.

L'immobilier

Conseils utiles pour faire un prêt immobilier sans apport

  • Prenez votre temps car un achat immobilier est non seulement un investissement important mais qui vous endette pour une longue période. Par conséquent, il est bien utile d’explorer toutes les pistes pour augmenter votre apport personnel à moindre coût, voire même gratuitement.
  • Pour trouver les meilleures offres pour les prêt immobiliers, n’oubliez pas de faire plusieurs simulations afin d’apprendre les paramètres qui vont vous faire payer votre crédit moins cher.
  • Comparez les offres des différents organismes de crédit.
  • Suivez les offres promotionnelles des institutions spécialisées en crédits immobiliers.
  • Si vous voulez acheter un bien ancien et qu’il y a des travaux à faire, ne les incluez pas dans le montant sollicité pour votre prêt immobilier. Prévoyez un Crédit d’impôt pour la transition énergétique qui est un prêt à des conditions très avantageuses que nous vous détaillons dans cet article.
  • Enfin, si vous ne pouvez bénéficier d’aucune facilité pour avoir un apport personnel, ne vous inquiétez pas. Il suffit de vous construire un dossier en béton pour votre banque habituelle. Vous pourrez ainsi obtenir un prêt sans apport.

Conclusion

Pour conclure, il y a plusieurs solutions pour financer l’apport personnel pour l’acquisition d’un bien immobilier. L’important est de trouver le bien le plus rentable et la solution la moins coûteuse pour le financer.